top of page

« Although played by one man and man only, the musical complexity of "Melodyvagation" along with the flawless and emotion-soaked delivery speaks volumes for the musical prowess of the owner of the fingers applied to the instrument… the guitarist caresses the listener's ear with pure class that can only be manifested by a natural-born artist with years of experience. »

 

Music Dances When You Sleed, blog de musique.

Un hommage éclectique au quartier Mile End de Montréal, qui abrite une tapisserie vibrante de musiciens, de peintres, de start-ups technologiques, de scientifiques fantaisistes et, bien sûr, de Jasmin Lacasse Roy. Cet album est une lettre d'amour à un quartier qui l'inspire profondément par son atmosphère décontractée empreinte d'énergie artistique. C'est le quartier préféré de Jasmin, et les images et les sons qu'il y entend en tant que résident sont tissés tout au long de ce dialogue d'images. Un dialogue avec les personnes, réelles et imaginaires, qui peuplent son décor quotidien. L'oeuvre  coule avec une force narrative intense et concentrée qui se connecte néanmoins à un public qui pourrait maintenant partager son amour du Mile End. Une juxtaposition habile d'images et d'idées musicales se réunissent pour un album qui sonne comme une peinture impressionniste. Réfléchissant à ses premières inspirations pour cet album, Jasmin voulait que chaque morceau "brille d'une lueur vive et fugace comme un météore laissant derrière lui de courtes traînées lumineuses lorsqu'il pénètre dans l'atmosphère".

À Propos 

_M5A0032_bw.jpg

Vous cherchez un mélange unique qui allie l'ancien et le nouveau dans la guitare classique ? Jasmin Lacasse Roy est un musicien accompli qui puise son inspiration dans un large éventail de sources : d'Hendrix à Debussy et vice versa. Compositeur d'une originalité étonnante, son style joue avec les limites de l'attente, réimaginant le répertoire dans des tournures nouvelles et surprenantes. En tant que compositeur et interprète, l'œuvre de Jasmin comporte des touches de Glass et de Rachmaninov, bien qu'il soit fermement convaincu que la musique néoclassique n'est pas seulement pour le piano. Son mélange éclectique d'esthétique vintage et de saveurs modernes fait disparaître les vieux sentiments dépassés au profit de contrastes imaginatifs qui évoquent une scène cosmopolite vibrante. Vous ne trouverez pas ses œuvres dans la pile poussiéreuse de vinyles de guitare classique de votre magasin de disques local. Son esthétique musicale est une somptueuse combinaison de tranquillité et d'action qui invite à la fois à une écoute attentive et à une contemplation immergée.

1. While Waiting For The Golden Hour

L'heure d'or, appréciée des photographes et des cinéastes, est la période peu après le lever du soleil. Cette musique a été composée avant le lever du soleil alors que j'attendais, pour aucune autre raison que le plaisir, que l'heure d'or arrive. Dans cette composition, j'utilise des combinaisons de tonalités inhabituelles pour les sections contrastées et j'utilise une progression d'accords blues mélangée à une coloration harmonique impressionniste pour le thème principal.

 

2. Cast Iron Rhapsody

Pour ce morceau de musique, le titre m'est venu en premier, je me suis inspiré des escaliers extérieurs en fonte qui font la renommée de Montréal. Pour correspondre au titre, je voulais un thème qui représente la plus forte et la texture de la fonte. Cette composition a été terminée à une période tumultueuse de ma vie, c'est peut-être pour cela que la fin est ce qu'elle est, douce-amère. La forme musicale de cet opus est une rhapsodie, qui est un mouvement en un seul  œuvre épisodique mais intégrée, à la structure fluide, présentant une gamme d'ambiances, de couleurs et de couleurs très contrastées.  tonalité .

 

 

3. Impétuositation

 

C'est la combinaison entre les mots impétueux et itération. Être impétueux se caractérise par le fait d'être animé d'un mouvement impulsif et déchaîné. En mathématiques, une itération désigne l'action de répéter le même processus pour tenter d'obtenir une solution. C'est exactement ce qu'est « l'impétuositation », c'est impétueux et ça répète le même processus encore et encore. Mais aucune solution définitive n'est obtenue. La mélodie qui est à la base de ce travail ne peut être jouée que sur le numéro de case impair. A un défi, je voulais trouver la composition qui ne pouvait être jouée que sur le numéro de frette impair. Comme au piano où ils ont une composition juste pour les touches blanches ou juste pour les touches noires.        

 

 

4. L'épisodique vague à l'âme de Nosferatu revient le hanter  

 

"La morosité épisodique de Nosferatu revient le hanter" est une représentation surréaliste à la Dali du combat intérieur d'un Nosferatu qui se rend périodiquement coupable de faire ce que le monde a l'habitude de lui. Comme s'il était blasé d'être piégé dans sa propre personnalité. Essayez de deviner qui gagne cette bataille intérieure à la fin ? Le sanguinaire ou le Nosferatu plein de remords?  

 

 

5. Les aventures du cowboy de la rue Clark à la taverne Mile End

 

Il y a 150 ans, une grande partie de l'île de Montréal était principalement composée d'agriculteurs et de cow-boys. C'était le cas dans le quartier Mile End. Et près de chez moi, il y avait, il y a 150 ans, une tristement célèbre taverne appelée la taverne du mile end. Donc « Le cow-boy de la rue Clark à la taverne du Mile End »  est l'histoire d'un cow-boy imaginaire narrée par la musique. D'abord, il galope dans le champ, la boue éclaboussant à côté de lui, et après sa journée de travail, il va prendre un verre à la tristement célèbre taverne du Mile End. Après quelques verres, il a des ennuis avec d'autres cow-boys et ils veulent le combattre. Mais après quelques grondements, il a réussi à s'échapper, puis il est pris dans une tempête. Heureusement, il parvient à trouver une grange comme abri, il se couche sur ce tas de foin et s'endort. Dans son sommeil, il rêve d'une mystérieuse fille qu'il avait vue dans une autre ville. Il se réveille soudainement, remonte sur son cheval et monte dans le soleil levant.

 

6. Mélodyvagation

          

Cette composition est une méditation onirique et impressionniste lors d'une Promenade nocturne dans le Mile End. Le titre est un portemanteau de « mélodie » et de « divagation » et il est composé d’un motif musical idiot qui ne devrait pas être aussi accrocheur qu’il l’est. Ce motif illogiquement accrocheur est ensuite développé par une série de modulations et de transformations juste pour revenir dans sa forme la plus simple et la plus éloquente.

 

 

7. Against Élise

 

Cette composition est inspirée de la célèbre « fourrure Elise » de Beethoven. Comme Fur Elise, ma composition est un rondo, qui est une forme musicale qui alterne chœurs et couplets. Pour le refrain dans « Against Elise », j'ai décidé d'inverser le sens de la mélodie du refrain de Fur Elise, donc à chaque fois que la mélodie monte dans Fur Elise elle descend dans « Against Elise » avec exactement le même intervalle et vice versa . Et pour le 2 versus j'ai fait une musique plus mathématique qui utilise différentes séquences de nombres. Des séquences inspirées du nombre d'or pour le premier couplet et des vagues de nombre croissant pour le deuxième couplet.

 

8. The nostagic chronicales of count Rachmanula

 

À Montréal et dans le quartier Mile End en particulier, il existe encore de nombreuses traces de l'architecture de l'époque victorienne. Ce qui, je pense, fait un grand contraste architectural avec la modernité. Donc, en hommage à cette époque, je voulais que cette composition soit comme une image victorienne d'un vieux comte d'Europe de l'Est dans son vieux manoir victorien poussiéreux se remémorant ses aventures passées tout en sirotant un verre de Brandy devant sa cheminée. Vaguement inspiré de la musique classique d'Europe de l'Est de la fin du 19e siècle pour le caractère de l'introduction et dans la façon dont j'ai superposé les tonalités dans la partie médiane. Pour le thème principal, qui apparaît au début et à la fin, je voulais une mélodie qui soit familière à tout le monde et qui leur donne l'impression de l'avoir déjà entendue.

 

9. Mile End Winter

 

En souvenir d'une nuit dans le quartier Mile End où après une tempête de neige la pluie avait tout recouvert de glace. Ce décor arctique en contraste avec le style architectural victorien du quartier nous a donné l'impression d'être dans une autre dimension. La forme musicale est à la base un rondo mais parfois une partie des phrases manque comme si elles étaient recouvertes par la neige.

 

 

10. Mignight Disco Lounge

 

Montréal a toujours été une ville avec une vie nocturne prédominante. uvre musicale composée pour résumer l'esprit d'une nuit singulière dans une discothèque qui m'a inspiré cette composition. Dans ce morceau de musique, les tonalités et les modulations sont floues afin que nous puissions passer d'une tonalité à l'autre sans changements brusques.

jasmin_background_midres.png

BIO

Inspiration

Influencée par le blues et l’impressionnisme, la musicalité de Jasmin vibre à un timbre unique. Sa principale motivation pour créer de la nouvelle musique est d’essayer quelque chose de nouveau, quelque chose de différent. C’est vrai ce qu’ils disent que vous ne devriez pas laisser votre scolarité se mettre en travers de votre éducation, et c’est pourquoi sa formation classique ne fait qu’ajouter à son sentiment de liberté sur scène, unissant sa célébration du canon classique avec son sens de l’engagement envers le contemporain. Quel est l’intérêt d’évoquer le passé s’il ne peut pas résonner dans le présent ? Jasmin veut que son public ressente et voit l’histoire comme il le fait. Même lorsqu’il y a une touche un peu étrange à son inflexion (une inspiration qu’il puise dans les histoires d’Edgar Allen Poe), son style de performance est livré avec un charme stoïque, à la Buster Keaton. Il voit la beauté dans les traditions classiques du passé comme quelque chose qui a une place juste et vivante dans le présent, le tout avec une touche moderne.

Éducation

Outre sa carrière d’interprète à la guitare, Jasmin est aussi un érudit remarquable. Diplômé du Conservatoire de musique de Montréal, suivi d’un doctorat de l’Université de Montréal, il est pratiquement un scientifique sur cordes. Pour lui, la musique n’est pas seulement une question théorique; en tant qu’interprète, il a été célébré à de nombreuses reprises pour son art sur l’instrument. Surtout pour les concerts au « Festival de Jazz  de Montreal », au « Jeunesse Musiclal du Canada », au Musée des beaux-arts de Montréal, pour l'Université McGill et pour le Domaine Forget. De plus, voici également quelques-uns des concours qu'il a eu la chance de remporter l'un des premiers prix : le Grand Prix de Guitare de Montréal, le Concours de Guitare de l'Université de Louisville, le Concours de Guitare Road Island, le Concours IFA Altamira de Chine et de Musique Canadienne. Concurrence. Notamment, en 2008, Jasmin s'est vu décerner une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec. Malgré ces distinctions, il reste ancré dans son métier via une carrière d'enseignant, y compris un poste de professeur à l'Université de Montréal et au Conservatoire de musique de Montréal en 2014, avec de nombreuses autres opportunités d'enseignement avant celles-ci. Son authenticité et sa passion pour la musique, associées à un véritable enthousiasme pour le partage de son art avec le public, sont ce qui pousse Jasmin à revenir pour chaque nouvel enregistrement et chaque nouvelle performance.

contact us at travelingvirtuoso@hotmail.com
or fill out this form:

Message

Merci d'avoir soumis !

bottom of page